Formation au risque amiante conforme à l’arrêté du 23 février 2012

formation amiante
26 Sep

Formations

 

Au-delà de la réglementation liée à la formation amiante, il convient de préciser qu’il s’agit presque d’une action de santé publique tant les conséquences sont importantes pour les salariés travaillant dans un environnement pouvant présenter un risque amiante.

L’amiante

Affiche campagne amiante de l'INRS

Rappelons que l’amiante a été abondamment utilisé jusqu’à son interdiction en 1997 à cause de ses propriétés de résistance au feu, ses qualités d’isolant phonique, thermique et électrique ainsi qu’une grande résistance aux agressions chimiques et mécanique. Tout était merveilleux, sauf pour la santé des personnes qui travaillaient avec ce matériau.

En raison du lourd bilan humain, l’amiante est désormais un enjeu de santé publique international. Selon l’Organisation Internationale du Travail, ce sont 35.000 personnes décédées d’une maladie liée à l’exposition à l’amiante en France entre 1965 et 1995. Aujourd’hui, ce sont 3 000 personnes par an et on attend entre 50.000 et 100.000 décès d’ici 2025. (source site Internet CAPEB).

L’arrêté du 23 février 2012

Il était donc temps de légiférer tant sur son utilisation que sur les dispositions particulières aux interventions sur des matériaux, des matériels ou des articles susceptibles de provoquer l’émission de fibres d’amiante. Sans rentrer dans les détails de cette réglementation, arrêtons-nous sur le caractère obligatoire des formations amiante rentrant dans le champ des compétences de notre organisme le CEFIRC.

L’arrêté du 23 février 2012 défini les modalités de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l’amiante. Il faut distinguer :

  • La Sous-section 3 relative aux dispositions spécifiques aux activités d’encapsulage et de retrait d’amiante. L’arrêté du 23 février 2012 détermine les conditions, procédures et critères d’accréditation des organismes certificateurs ainsi que les conditions, procédures et critères de certification des organismes de formation. Dans ce cas La formation des travailleurs est assurée par un organisme certifié à cet effet.
  • La Sous-section 4 relative aux dispositions particulières aux interventions sur des matériaux, des matériels ou des articles susceptibles de provoquer l’émission de fibres d’amiante. Dans ce cas La formation peut être dispensée par un organisme de formation ou organisée en interne par l’Employeur. Le formateur doit pouvoir attester de sa compétence puis délivre l’attestation de compétence au stagiaire.

L’offre de formation au risque amiante du CEFIRC

Filiale du groupe ITGA, numéro 1 des prestations amiante, Le CEFIRC se positionne dans le domaine de la formation amiante sous-section 4 et propose d’ores et déjà des stages sur sa plate-forme technique, une des seules réglementaires et opérationnelles dans sa zone d’activité (Aquitaine et sud de Midi-Pyrénées) et propose dans son catalogue de formations des sessions pour :

  1. Le personnel d’encadrement technique
  2. Le personnel d’encadrement de chantier
  3. Le personnel d’encadrement de chantier mixte
  4. Le personnel opérateur de chantier

Visitez le site internet www.cefirc.com

Visiter le site