La contorsion : une discipline issue du cirque et de la danse

contorsion
31 Oct

Artistes

 

Où puisent-ils donc les ressources pour franchir ainsi des frontières de l’anatomie ? Bien des contorsionnistes viennent d’une lignée d’acrobate. Certains ont été formés pour être trapézistes. Beaucoup d’autres trouvent leur inspiration dans la danse comme le classique. Les danses contemporaine et folklorique peuvent aussi mener à cette discipline où la souplesse est le maitre mot.

Les danseurs sont habitués à se tortiller, à se courber, à faire des exercices d’assouplissement. Quand la contorsion rencontre la danse, une étincelle s’embrase. Tout le côté artistique de l’un se mêle à la souplesse très technique de l’autre. Au grand plaisir des yeux, les pieds s’enroulent, les mains se torsadent, le dos se déforme.

Un véritable spectacle de danse

Le danseur laisse son corps exprimer des émotions. L’artiste de contorsion révèle ses visions du monde. Dans un ballet, les pas et les scènes se succèdent. Tour à tour, ils racontent une histoire. Dans un spectacle de contorsion, la suite de métamorphoses corporelles relate un conte. Toute comme la danse, il entraîne les spectateurs dans un univers étrange. Le public s’évade dans un monde surnaturel quand l’impossible est en train de se produire devant ses yeux.

Le danseur et le contorsionniste bougent tous deux au rythme de la musique. Enjouée ou paisible, la mélodie cadence les ondulations. Le son des instruments crée l’atmosphère du spectacle. Exprimant la tristesse, le suspense, la joie… la musique illustre ce que l’artiste essaie de communiquer.

Ou trouver ce genre de numéro artistiques ?

Sur le site Contorsionniste.com vous pourrez découvrir de très nombreux numéros de contorsion et contorsionnistes pouvant réaliser leurs prestations lors d’événements privés.