En dehors de son confort et de son contact chaud et agréable, le bois est un revêtement sol tant esthétique qu’élégant. Rien de surprenant si son coût de revient reste élevé par rapport aux autres matériaux. Mais pour quel type de parquet allez-vous craquer ?

Parquet stratifié, massif ou flottant

Peu importe vos préférences en matière de parquet, pour éviter les mauvaises surprises, il est fortement recommandé de faire appel à un artisan pour sa pose. Rendez-vous sur Prix-et-devis.com pour connaître la tarification de ces professionnels. Sinon, pour ce qui est du type de parquet, trois options se présentent à vous. Il y a d’abord les flottants.

Ce sont aujourd’hui les moins chers. Pour cause, leur installation est comme un jeu d’enfant puisqu’il suffit intercaler les lames les unes aux autres et le tour est joué. Vient après le stratifié qui se démarque de par sa surface vernissée. D’où sa grande facilité d’entretien et sa résistance aux tâches et aux chutes d’objets. Enfin, en troisième position est le parquet en bois massif.

Le choix de l’essence

Ce dernier est dans grande surprise le plus onéreux des trois. La raison en est très simple. Alors que le flottant est fabriqué à base de bois reconstitué, le stratifié quant à lui est cent pour cent composé de lames de résines. Ce qui n’est pas le cas du massif qui est entièrement en bois.

Il ne vous reste plus maintenant qu’à déterminer l’essence, car en dépendra le prix de votre nouveau parquet. Ici aussi les possibilités sont variées. Et les plus communément rencontrés sont le chêne blanc, le frêne, le bouleau ou encore le noyer.